Skip to content

They’re not calling me a liar?

janvier 26, 2010

Lors de la campagne présidentielle, j’avais maintes fois répété qu’il serait déraisonnable d’envisager le gel des dépenses publiques. Cette mesure, voulue et défendue par les Républicains, me semblait en effet en totale contradiction avec le financement de mon plan quinquénal; plan non seulement génial mais ô combien nécessaire pour sortir les nécessiteux et les miséreux de la Terre entière de leur existence précaire et funéraire.

Oui mais ça, c’était avant…

Depuis, je me suis rendu compte que le pays était en guerre et que la guerre ça coûte très cher.

J’ai donc décidé, avec mon administration, de présenter au Parlement, un budget de rigueur pour l’année 2011. Pour prendre cette décision douloureuse, j’ai consulté les archives françaises en la matière. Mon intention s’est naturellement portée vers le budget austère (et la logique qui l’avait imposé) présenté par votre Premier Ministre rondouillard de l’époque: un certain Pierre Mauroy je crois. Ce qui n’a pas empêché les socialistes français de mener à bien un programme politique censé, honnête, raisonnable et par de certains côtés, fort visionnaire.

Alors oui. La presse américaine tente de me couvrir de ridicule en repassant en boucle depuis hier cette vidéo.

Mais mettez-vous à ma place: la Providence; l’exigence de ne pas sacrifier à la parole de Dieu; la mission que toute la Terre-Unie m’a confiée pour faire de notre belle planète un havre de paix et un sanctuaire de la beauté; les impératifs de sécurité dans les aéroports et chez tous les bouchers new-yorkais! On fait comment concrètement pour concilier toutes ces exigences? Hum? Je vous le demande…

Alors n’ayez pas peur! Faites moi confiance. Ne cédez pas aux vociférations diaboliques du camp d’en face; celui qui ne perçoit pas l’invisible, la face cachée, la part d’ombre d’une mesure de rigueur qui n’entravera en rien la détermination qui est la mienne. Car je te le dis bien haut, peuple de France, toi qui a placé en moi toute ta confiance: l’Amérique est en guerre pour gagner la paix mais l’éducation de nos enfants, la réforme du système de santé américain et toutes mes promesses électorales ne sauront être sacrifiées sur l’autel de la paix, aussi sanglante soit-elle.

Il en va de l’image et de la crédibilité de Dieu sur la Terre…comme au ciel…

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :